Le lieu des fondatrices est désigné lieu patrimoine local pour sa valeur associée à la fondation du Higho de Cocagne par les trois sœurs Desroches, un jour de printemps en 1832. Avant que la paroisse de Saint-Antoine soit baptisée ainsi en 1873, la nouvelle colonie se nommait le Higho de Cocagne. En 1832, les trois sœurs Marguerite, Geneviève et Barbe Desroches accompagnèrent leurs maris à une sucrerie dans le Grub Road actuel. Après que les trois femmes s'aventurèrent dans la forêt où elles trouvèrent le terrain élevé et la terre fertile, Marguerite Desroches planta un bâton dans la terre en disant « Ceci est ma terre; vous autres, mes sœurs, prenez vos terres ensuite.» Geneviève et Barbe prirent effectivement leurs terres ensuite où se trouvent l'ancien cimetière et l'église en pierre actuelle. Ce territoire composa les trois premières propriétés du village. L'année suivante en 1833, les sœurs et leurs maris s'établirent sur ces terres et devinrent ainsi les premiers habitants de Saint-Antoine. Par la suite, d'autres familles vinrent également s'installer de façon permanente.

lieufondatrice1 lieufondatrice2



Info Alerte

Il y aura une réunion publique du conseil municipal le mardi 24 avril à 19h30 à l’édifice municipal.  Bienvenue aux citoyen(ne)s.

Au mois de mai, un sondage sera effectué par le comité des aînés et des personnes à besoins spéciaux auprès des citoyens de 50 ans et plus afin de connaître leurs attentes, leurs besoins et leurs préoccupations. Le questionnaire, simple et court, sera distribué de porte en porte par des bénévoles de la municipalité. Le comité est à la recherche de bénévoles pour les aider à la distribution du sondage. Si vous êtes intéressés, composez le 525-4020 ou envoyez un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..