Le magasin Gilbert Léger est désigné lieu patrimonial local pour sa valeur associée aux incendies majeurs de 1922 et de 1938, ainsi qu'à titre d'exemple d'ancien magasin général (1920-1967) qui contribua au développement commercial, en réponse à l'arrivée du chemin de fer à Saint-Antoine. Le 11 mars 1922, les flammes ravagèrent onze bâtiments en plein centre commercial du village et en 1938, le feu détruit entièrement, pour une deuxième fois, les magasins Gilbert Léger et Dominic Légerincitant alors la mise en oeuvre d'une première brigade à Saint-Antoine. Malgré le découragement, le magasin Gilbert Léger fut reconstruit et garda son titre de magasin général jusque dans les années 1960. Étant le seul établissement à avoir gardé sa mission commerciale depuis le temps de l'avant feu de 1922 et de par sa localisation stratégique, à la croisée de la rue principale et de l'avenue de l'Église, le magasin Gilbert léger sert également d'exemple de commerce (avec magasin Langis, magasin Urbain Breau et le magasin Willie Cormier) qui a profité de l'arrivée du chemin de fer pour faire fleurir un développement économique et commercial à Saint-Antoine.

magasinGilbertLéger3 magasinGilbertLeger2



Info Alerte

Il y aura une réunion publique du conseil municipal ce mardi 30 octobre à 19h30 à l’édifice municipal. Tous sont les bienvenus!