Le parcours de l'ancien chemin de fer de Bouctouche est désigné lieu patrimonial local pour sa valeur associée au déplacement du centre institutionnel du village et à l'éclosion d'un noyau commercial aux abords du chemin de fer, à la fin du 19e siècle.

Avant la venue du chemin de fer à Saint-Antoine en 1887, le noyau résidentiel/institutionnel était situé où se trouve le lieu patrimonial local du centre institutionnel du Higho de Cocagne.

Parce que la gare de Saint-Antoine était située au nord-ouest de l'intersection de la rue Yvon et le chemin Renaud d'aujourd'hui, plusieurs entrepreneurs bâtirent des commerces et firent affaires le long du chemin de fer. Ceci encouragea la communauté à se rapprocher vers le nouveau centre commercial qu'on appelle communément encore le « corner », expliquant alors le rapprochement des institutions dans les voisinages de ce lieu à la fin du 19e siècle. Grâce à ce réaménagement majeur dans le village, Saint-Antoine eut un regain de souffle et n'a cessé de se développer depuis.

Le train de Bouctouche fit son dernier voyage en 1964. Une partie du parcours du chemin de fer fut transformée en rue résidentielle.

Cheminferbouctouche5 Cheminferbouctouche11 Cheminferbouctouche4

Info Alerte

Il y aura une réunion publique du conseil municipal le mardi 24 avril à 19h30 à l’édifice municipal.  Bienvenue aux citoyen(ne)s.

Au mois de mai, un sondage sera effectué par le comité des aînés et des personnes à besoins spéciaux auprès des citoyens de 50 ans et plus afin de connaître leurs attentes, leurs besoins et leurs préoccupations. Le questionnaire, simple et court, sera distribué de porte en porte par des bénévoles de la municipalité. Le comité est à la recherche de bénévoles pour les aider à la distribution du sondage. Si vous êtes intéressés, composez le 525-4020 ou envoyez un courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..